Dyslexie : un don


Un don, la dyslexie ? Oui, répond Ronald D. Davis, qui a remarqué que ceux qui en souffrent possèdent pour la plupart des aptitudes singulières, une intuition très développée, une pensée plus vive que celle de la moyenne des gens. Ancien dyslexique lui-même, il a découvert que l’on pouvait inverser le processus, prendre le contre-pied de ce handicap et l’utiliser pour le transformer en moteur de réussite.
Les frustrés de la parole aisée, les handicapés de l’écriture facile, ceux qui mélangent lettres et mots depuis l’enfance ou s’empêtrent dans l’expression de leur pensée vont se découvrir ici des atouts insoupçonnés. Et disposer enfin de modes d’apprentissage permettant de sortir de la confusion pour lire, écrire, calculer...

Le don d’apprendre


Jeunes ou adultes, beaucoup de personnes souffrent de dyslexie. Ronald D. Davis, grand spécialiste dans ce domaine, était à l’âge de 18 ans "incapable de lire, d’orthographier, malgré un QI de 137". Il est devenu ingénieur, homme d’affaires, formateur et sculpteur.
Après le don de dyslexie, Ronald D. Davis élargit ici ses méthodes aux dysfonctions de l’attention, accompagnées parfois d’hyperactivité. Elles proposent des solutions de lecture, de dyscalculie ou d’acalculie en mathématiques, de dysgraphie ou agraphie en écriture.
Le plaisir d’apprendre devient possible grâce à cette réflexion nouvelle sur le sujet, aux exercices et aux outils d’apprentissage proposés. Ils peuvent être facilement mis en pratique aussi bien par les parents que par les enseignants.

L’autisme et les graines du changement


"Longtemps avant de commencer à travailler avec l’autisme ou d’en avoir une quelconque compréhension, je pensais à moi comme étant venu d’un vide. Mon sens du vide n’était pas d’exister en tant qu’individu, mais d’exister comme tout et rien en même temps. Je n’avais pas la sensation d’être un individu, donc il n’y avait pas de "moi". Il n’y avait rien pour me donner la sensation d’identité. Sans un "moi", il n’y avait aucune fondation pour la mémoire ou la connaissance.
D’une manière ou d’une autre - par pure chance ou par la grâce de Dieu - vers l’âge de 9 ans j’ai commencé à m’individualiser, me développer et sortir de l’état d’oubli - sortir du vide. Avec le recul, je peux voir qu’il y a un retard d’environ 11 ans dans mes premiers développements. Toujours avec le recul, je peux voir qu’il m’a fallu traverser 3 phases pour devenir un être humain.
Premièrement, je devais m’individualiser, je devais arrêter d’être à la fois tout et rien pour devenir une seule chose - mon corps.
Deuxièmement, je devais développer une identité pour ce que j’étais devenu.
Et troisièmement, j’ai dû m’adapter au monde des êtres humains."
Ron Davis

Listes des émotions

Je partage avec vous cette liste des émotions. Il est souvent très dur de mettre des mots sur ce qu’on ressent. Nous sommes parfois très pauvres en vocabulaire.
Affichez-la sur votre frigo ou autre et n’hésitez pas à la regarder souvent...
Autre liste intéressante

Mes bouquins favoris

Voici quelques ouvrages qui m’ont aidés dans mon parcours de maman de 4 enfants possédant des dons particuliers...

  • Les superbes bouquins d’Adèle Faber et Elaine Mazlish
    "Parler pour que vos enfants écoutent et écouter pour que vos enfants parlent" : à suivre également en atelier
    "Parler aux ados pour qu’ils écoutent et les écouter pour qu’ils parlent"
    "Parler pour que les enfants apprennent à la maison et à l’école"
    "Jalousie et rivalité entre frères et soeurs, comment venir à bout des conflits entre vos enfants"

Des écoles autrement...

Voici quelques systèmes éducatifs précurseurs.
700 établissements scolaires tout niveau et tout statut confondus se réclament de l’éducation nouvelle. Ils luttent contre, selon eux, une école traditionnelle trop exclusive, contraignante, hiérarchique et compétitive. Leur credo : placer l’enfant au centre du système scolaire et s’adapter à lui en fonction de ses besoins et ses capacités. Les enfants en difficultés scolaires y trouvent alors parfois des solutions plus spécifiques à leur personnalité et s’y épanouissent, dans certains cas, avec plus de facilité. (A lire l’article de Journal des femmes.com)

La pédagogie FREINET (écoles primaires)

La pédagogie MONTESSORI (de 18 mois à 12 ans)

La pédagogie STEINER (de la maternelle au lycée)


Association d'Apprentissage Davis Davis Dyslexia Association International

Tout service professionnel portant le logo Davis®, le Programme Davis® pour la Dyslexie, la Maîtrise des Symboles Davis®, le Conseil d’Orientation Davis®, le Programme Davis® pour les TDA/H, le Programme Davis® pour la Dyscalculie ainsi que le Programme pour les Jeunes Apprenants Davis®, ne peut être dispensé que par des facilitants Davis certifiés ou par des spécialistes agrégés de Davis Dyslexia Association International.